safeNcare Healthcare

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Téléphone :  +352 691.87.68.88
nathalie.grang@safencare.net

© 2018 - safeNcare

safeNcare Consulting

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Téléphone :  +352.621.315.795

philippe.grang@safencare.net

POURQUOI NOTRE ACTION ?

"Le risque mercuriel dans les cabinets dentaires :

histoire ancienne ou futur proche ?"

 

Ce titre est celui du dossier médico-technique paru dans la brochure de l'INRS pour le médecin du travail en 2003.

"Les amalgames dentaires contiennent près de 50% de mercure" qui est lui même "à l'origine d'une maladie professionnelle connue de longue date, l'hydrargyrisme".

Il est aussi "avéré que ce métal est un polluant majeur pour l'environnement aussi bien atmosphérique qu'aquatique."

Le mercure est métal volatil dont la toxicité est connue et redoutable : c'est un neurotoxique, un reprotoxique, un immunotoxique et un génotoxique. Il se concentre dans l'organisme, c'est un toxique bioaccumulable.

 

Toute intervention sur un amalgame dentaire (pose, dépose, fraisage avant la pose d'une couronne par exemple) comporte des risques en raison d'une libération de vapeurs de mercure.

 

Le mercure se dégage même quand il n'y a pas de fraisage à cause de la pollution des tuyaux d'aspiration, du crachoir, ainsi que de l'environnement proche des fauteuils dentaires.

 

Les déchets d'amalgames secs ou humides stockés dans le cabinet dentaire libèrent également des vapeurs de mercure tout au long de la journée.

 

Ces vapeurs de mercure peuvent-être néfastes à long terme pour le chirurgien dentiste et ses collaborateurs.

Les obligations du cabinet dentaire

 

L'arrêté du 30 mars 1998 donne l'obligation aux cabinets dentaires :

 

  • d'être équipés d'un séparateur d'amalgame : le séparateur d'amalgame a pour objectif de retenir les particules d'amalgames présentes dans les eaux usées afin de ne pas polluer l'environnement. Le mercure, restant présent dans le cabinet, va polluer l'air ambiant en s'évaporant naturellement du séparateur par les tuyaux d'aspiration et le crachoir.

 

  • de trier les déchets d'amalgame dès leur production en les plaçant dans des conteneurs spécifiques agréés. En restant stockés dans le cabinet dentaire, ces conteneurs peuvent diffuser des vapeurs de mercure pendant de longues périodes.

Comment safeNcare peut vous aider à lutter efficacement contre ce risque mercuriel ?